Comment éviter que le scrapbooking vous prenne la tête

Voulez-vous découvrir comment vous y prendre pour que la création d'une page de scrapbooking reste un plaisir? 


Voulez-vous savoir comment gagner du temps lors de la création de vos pages pour terminer vos albums sans peine?


Cet article est fait pour vous.

Vous le savez, j'ai suivi la classe refresh de Simple scrapper au mois de janvier. J'y ai découvert que passer par une étape de préparation pouvait éviter pas mal de pertes de temps et de prises de tête au moment de la création d'une page de scrapbooking.

Jusqu'à présent, je ne préparais rien avant de me lancer dans la création d'une nouvelle page.Ce qui, je dois bien l'avouer, me conduit à hésiter encore et encore.A essayer puis à recommencer. A bouger ceci puis cela et encore ceci puis encore cela.Pour faire court, je perds un temps fou.

J'entends déjà s'insurger les adeptes du slow à la lecture de mes propos. Où est le problème de perdre du temps quand on pratique sa passion?Il n'y en a pas vraiment, c'est certain. Le principal étant de prendre du plaisir et du temps pour soi.Sauf que c'est là que çà coince. A force d'hésiter et de recommencer, le processus créatif devient moins fun et peut même devenir énervant.

Et puis, plus je passe de temps sur une page plus je rencontre des difficultés à terminer mes albums tant la tâche s'avère longue et ardue. Et là, ma passion devient frustrante.

Énervement, frustration, c'est un comble pour un hobby qui est censé détendre, non?

More...

Découvrez comment préparer votre page de scrapbooking pour que sa création reste un plaisir.

SIMPLIFIER LE PROCESSUS CRÉATIF PAR UNE ÉTAPE DE PRÉPARATION

Pour créer ses pages plus facilement et plus sereinement, Simple scrapper propose de s'organiser en commençant par une étape de préparation avant la création de la page.

En lisant le mot "organiser", vous aurez peut-être la même réaction que moi: "Quoi s'organiser? Même dans son hobby? Comme si nos journées de maman active n'étaient pas assez difficiles à organiser comme cela? Ne peut-on pas lâcher prise dans les loisirs et laisser les choses se faire toutes seules?"

C'est vrai. Mais, pourquoi se priver d'un peu d'organisation, si cela rend le processus créatif plus fluide et plus agréable? Pourquoi une étape de préparation ne pourrait-elle pas être bénéfique à un hobby?

Autant j'aime préparer un album en définissant un fil conducteur. Autant pour des "simples" pages, je n'ai jamais imaginé passer par une étape préliminaire. Étrange, non?

La préparation, ne serait-elle pas LA solution pour créer plus facilement?

En tout cas, elle semble avoir pas mal d'avantages:

- elle rend le processus créatif plus fluide, plus serein et plus agréable;
- elle évite des frustrations et des prises de tête;
- elle fait gagner du temps pour terminer plus facilement ses albums;
- elle offre la possibilité de découper la création en étapes simples et courtes, facilement intégrables dans un emploi du temps chargé.

A la lecture de ces avantages, cette étape de préparation commence à vous intéresser, non? Alors, voyons ce qu'elle comporte.

COMMENT PRÉPARER VOTRE PAGE DE SCRAPBOOKING?​

L'idée derrière cette étape de préparation est de rassembler tous les ingrédients indispensables à la création de votre page avant de commencer. De cette manière, le processus créatif n'est pas continuellement interrompu par la recherche d'un papier, d'un élément, du journaling ou d'une photo.

Pour faire simple, il s'agit de procéder comme pour une recette, en rassemblant tous les ingrédients avant de commencer à cuisiner.

Découvrez comment préparer votre page de scrapbooking pour que sa création reste un plaisir.

Cette préparation peut se décomposer en plusieurs petites étapes que vous pouvez réaliser séparément, chaque fois que vous avez quelques minutes disponibles. Naturellement, vous pouvez les enchaîner si vous avez un peu de temps devant vous.

Quels sont les ingrédients à rassembler avant la création de votre page de scrapbooking?

1. l'histoire

C'est le point de départ de la page: choisir l'histoire que vous souhaitez raconter.

Remémorez-vous l'histoire et déterminez sous quelle forme vous voulez la raconter: un journaling court ou long, sous forme de texte continu, de listes, de questions, de mots-clés...

L'idéal est de la rédiger directement pour que vous n'ayez plus qu'à l'insérer dans votre page au moment où vous commencerez sa création.

2. la ou les photos

Parcourez vos dossiers, choisissez la ou les photos nécessaires à votre page et éventuellement modifiez-les. Le but c'est qu'elles soient prêtes à être utilisées.

En scrapbooking traditionnel, imprimez-les également.

3. le template ou le sketch

Choisissez un template ou un sketch en fonction du nombre de photos.Le sketch ou le template est utilisé comme point de départ de votre composition. Il ne doit pas nécessairement être suivi au pied de la lettre.

En partant d'un template, la création de votre page est simplifiée car vous ne commencez pas d'une page blanche.
Le sketch ou le template donne l'impulsion nécessaire au démarrage la page.
Fini le très désagréable blocage que vous pouvez ressentir face à une page blanche!

4. le mini kit personnel​

Assemblez rapidement (en quelques minutes) une sorte de mini kit que vous utiliserez pour créer la page. L'idée est d'éviter de se disperser et de perdre du temps en fouinant dans vos papiers et vos éléments. Il est important de faire cette étape en quelques minutes pour vous éviter de vous poser trop questions et vous obliger à choisir.

Ce kit devrait contenir:
- un papier de fond (généralement uni);
- 2 à 3 papiers à motifs;
- 2 à 3 types d'éléments (attaches, tampons, carte journaling, étiquettes...);
- un alphabet ou police d'écriture.

Tous ces éléments rassemblés, vous serez en mesure de créer sereinement une page quand vous aurez un peu de temps devant vous.

ET EN PRATIQUE, CELA DONNE QUOI?

La première fois que j'ai entendu parler de cette méthode, je me suis demandée si, en pratique, cette méthode allait réellement m'apporter quelque chose.
Allais-je vraiment scrapper plus sereinement?
Et ce qui me tracassait le plus: allais-je arriver à scrapper à partir d'un mini kit? Moi qui change 50 fois de papiers et d'éléments avant de me décider...

Plutôt que de tergiverser pendant des heures, j'ai tenté l'expérience (cela reste le meilleur moyen pour se forger son opinion).

Voici les résultats de cette expérience:

1. l'histoire

L'histoire que je voulais raconter se prêtait bien à être écrite avant la création de la page puisque je souhaitais garder une trace des choses préférées de Guillaume à 6 ans.Je lui ai demandé quelles sont ses 10 choses préférées et je les ai écrites dans le bloc-notes.

2. le dossier comportant le template, la photo et le mini kit

Par facilité, j'ai créé un dossier sur mon ordinateur pour y placer tous les éléments nécessaires à ma page, à commencer par le journaling.

Ensuite, j'ai choisi une photo qui représente Guillaume à 6 ans. Une photo de lui rayonnant de bonheur en haut de la grand roue à Bruxelles. Je l'ai directement transformée en noir et blanc pour qu'elle soit prête à être insérée dans la page.

Pour le template, j'ai choisi un des templates pour une photo de simple scrapper.

Ensuite, il ne me restait plus qu'à assembler un mini kit. La tâche s'est avérée un peu plus compliquée que prévu pour la simple raisons que c'est le bazar dans mes fichiers de scrap... Je suis certaine que j'aurais pu le faire en quelques minutes si les fichiers avaient été rangés correctement (encore une chose à inscrire dans ma to do list ^^).

Et voilà à quoi ressemblait mon dossier avant de commencer à créer ma page. Tous les éléments de ma page sont à portée de main.

3. la page

Voici ma page.
Le template est globalement respecté et tous les éléments n'ont pas été utilisés.

Découvrez comment préparer votre page de scrapbooking pour que sa création reste un plaisir.

CONCLUSIONS DE L'EXPÉRIENCE

Est-ce que cette méthode marche pour moi?
Oui car:
- j'ai créé ma page facilement et sereinement;
- j'ai apprécié de ne plus avoir à faire de choix pendant la création de la page;
- j'ai aimé rédiger le journaling en dehors du processus créatif et de toute contrainte;
- j'ai aimé choisir les photos librement plutôt que d'essayer de les faire rentrer dans une composition.

Et surtout, suivre l'ordre des étapes de préparation (d'abord l'histoire, puis les photos, puis le template et enfin le kit), m'a empêché de me créer des contraintes inutiles. (Je suis la championne pour m'imposer des contraintes qui me compliquent la vie, comme me fixer un espace disponible pour le journaling ou choisir un template ou un kit inadapté à l'histoire que je souhaite raconter.)

La constitution d'un mini kit a facilité mes choix. Y a pas à dire c'est quand même plus simple de choisir entre 3 papiers à motifs, qu'entre des dizaines ;-)

En conclusion, l'étape de préparation a été rapide et simple et la création de la page agréable et facile.
Bref, je suis convaincue.

A VOTRE TOUR !

Dans cet article, je vous ai montré pourquoi et comment préparer une page de scrapbooking pour faciliter le processus créatif.

Je vous invite à tester cette méthode lors de votre prochaine page et à me dire, dans les commentaires, comment cela s'est passé pour vous.

POUR ALLER PLUS LOIN

Lisez ce court article de Jennifer Wilson (en anglais) où elle explique sa méthode pour créer ses pages:

Si vous ne savez pas comment utiliser un template, regardez cette vidéo:

Si vous cherchez une méthode pour préparer vos albums, lisez cet article :

  •  
  •  
  •  
  • 198
  •  

Commentaires